Le sujet abordé ici est le péché. Après moultes tentatives pour trouver un autre terme moins coloré par la religion, il m’a fallu me rendre à l’évidence et appeler un chat, un chat, et un péché, un péché.

Voilà, nous savons de quoi il s’agit, même s’il va nous falloir, avant d’aborder le vif du sujet, dépoussiérer le mot pour lui rendre son éclat originel.

Certes faire un blog sur les péchés capitaux en cette période de désintérêt grandissant pour la religion semble quelque peu périlleux. Mais nous allons bien vite voir qu’il ne s’agit en fait que de replacer une vérité toute simple dans notre vie quotidienne et repérer quels sont les mécanismes mis en jeu, pourquoi et comment nous péchons, et enfin guérir notre être pour aller vers un bien-être au sens de "être bien", être ce que nous sommes depuis le tout début de notre existence, à savoir des enfants de la source Une, tous, tels que le Christ, ne faisant qu'un avec elle, comme avec toute chose, purs et sans péchés.

De multiples extensions s'offrent à nous et le cheminement proposé ici va explorer les multiples facettes de ces actes quotidiens qui nous interpellent de par leur nature peccable, nous laissant un goût d'amertume pour ne pas dire de culpabilité. Culpabilité dont on va commencer par se débarasser au plus vite au fil des billets.

Nous allons essayer de suivre les pas de celui qui nous a proposé :

« Va, et ne pèche plus ».